CHARTE LIBRE EMPLOI
Pour un emploi durable dans le logiciel libre
Les entreprises s'engagent à participer, contribuer, former leurs collaborateurs et soutenir l'enseignement supérieur

A l’initiative de PLOSS, du GTLL et du CNLL et en étroite collaboration avec l’Irill, une Charte Libre Emploi a été lancée. Cette charte vise à promouvoir un emploi responsable dans le secteur des logiciels libres. Elle se base sur des engagements concrets qui favoriseront la reconnaissance des entreprises actives au sein de la communauté du logiciel libre. Elle doit ainsi permettre à des étudiants et aux professionnels désireux de travailler dans le domaine du logiciel libre de connaître les entreprises qui s’inscrivent dans une démarche durable au sein de l’écosystème.

Plus d’informations, télécharger et signer en ligne la charte.

Les signataires de la charte2i2L, Abilian, AF83, AgoraTIC, ALG Attestation Légale, Alter Way, Altic, AMI-Multimédia, Association ILArd, Axège, Axx-it, BibLibre, BOSSTEK, Capensis, Contingences, Core-Techs, DBM technologies, DocDoku, Dotriver, Enalean, ENSIIE, Eolas, ForgeRock France, Genymobile, Globalis, Hedera technology, HENIX, HTM, hupstream, inextcom, Inno3, Libres à vous Scop, Logical Soft, Logilab, Makina Corpus, Neoxia, Nereide, Nexedi, No Parking, Normation, Obeo, Objectif libre, Open Wide, OPEN-DSI, Open-Elearning, OpenSides, Orbilio, Oslandia, oXFoZ, Qualixo, Self-Reliance asbl, Silverpeas, Simple IT, Smile, Solunix, Suse, UnPointZero, Vifib, XWiki, Zéfla, Zenika

Le think tank
Education Job and FLOSS

Le logiciel libre joue un rôle de plus en plus important dans l’évolution des métiers du numériques. En effet les langages de programmations, les outils de gestion de contenus, l’infrastructure sont de plus en plus dominés par les technologies mises en œuvre par des logiciels libres. Aujourd’hui 43% des entreprises utilisent des logiciels libres (Insee, 2012). Ce secteur est ainsi en croissance forte, plus de 30 %, et représentait en 2 milliards en 2011 (PAC, 2011). L’ évolution du marché vers le cloud computing ne fait, de plus, que renforcer ce modèle de développement : cloudstack, openstack, opennebula en sont les meilleurs exemples.

Or ces évolutions nécessitent de former des professionnels compétents mais nous incitent aussi à repenser plus fondamentalement l’éducation du citoyen numérique.

Le think tank « Education, job & Floss » réunit des professionnels du secteur de l’éducation et de la formation. Il a pour objectif d’initier des pistes de réflexion mais aussi d’apporter des solutions pour une plus grande prise en compte du logiciel libre de l’école primaire à l’enseignement supérieur en passant par la formation professionnelle.

Glossaire:

Think tank : Lieu d’échange et de discussion

Floss: Free & Libre Open Source Software

Education
Le rôle du logiciel libre dans l'éducation

Le logiciel libre peut jouer plusieurs rôle en matière d’éducation. Il est un outil à destination des enseignants, un support à l’enseignement mais aussi servir de base en matière d’éducation de l’informatique. Ces différents aspects font l’objet d’une réflexion au sein d’un Think tank. Nous nous intéressons aussi aux modèles économiques du logiciel libre en matière d’éducation.

Ressources éducatives

Les ressources éducatives libres et leurs modèles économiques

Les ressources éducatives libres sont diverses : outils pour préparer la classe et faire cours ; outils pour gérer les équipements informatiques ; bureaux numériques et catalogues, Environnements numériques de travail (ENT) ; sites webs associatifs ; manuels scolaires… Elles ont leurs modèles économiques certains encore en gestations et d’autres qui ont fait leurs preuves.

Thèmes traités :

  • Quels outils pour l’enseignement ?
  • La valorisation du travail des enseignants à travers le logiciel libre
  • Les modèles de création de valeur entre collectivités, administrations et entreprises
  • Les ressources pédagogiques libres
  • L’équipement des écoles, collèges, lycées

Citoyen numérique

Le rôle du logiciel libre dans la culture du citoyen numérique

A la rentrée 2012, un enseignement de spécialité «Informatique et sciences du numérique» a été créé en Terminale S. Les enjeux éducatifs et sociétaux d’un enseignement de l’informatique au lycée, à savoir donner aux élèves une culture générale scientifique et technique correspondant au monde du XXIe siècle, sont d’intérêt général et l’informatique libre porte naturellement cet intérêt. Elle le porte d’autant plus qu’il y a une convergence forte entre ses valeurs, sa « philosophie » d’appropriation et de compréhension par les utilisateurs qu’elle veut avertis, l’ouverture du code et un enseignement des notions informatiques incluant la programmation, l’un des grands domaines de l’informatique avec l’algorithmique, la théorie de l’information et l’architecture et les machines, dont les réseaux. Quelle place pour les logiciels libres dans ISN ?

Thèmes abordés :

  • L’enseignement de l’informatique comme une science
  • Le logiciel libre comme « brique » à l’enseignement de l’informatique
  • L’éducation dès le primaire à l’informatique: de la pédagogie à l’outillage

Formation
De la formation initiale à la formation continue

Le logiciel libre est un modèle de développement des logiciels qui tend à s’imposer dans de nombreux domaines. La croissance importante de ce secteur et son infusion dans l’entreprise numérique nécessitent la mise à niveau des compétences des professionnels. Que ce soit en matière de formation initiale supérieure ou de formation continue, il semble nécessaire de soutenir ce secteur porteur d’innovation et ainsi de favoriser le développement de l’industrie numérique de demain.

Formation supérieure

Quels usages du logiciel libre dans l’enseignement supérieur ?

L’objectif est de partager  les expériences autour l’enseignement du libre dans le supérieur: méthodologies, outils disposnibles, relations avec l’écosystème, insertion professionnelle…

Thèmes abordés :

  • Le rôle du logiciel libre comme support à l’enseignement
  • Le logiciel libre dans les enseignements technologiques
  • L’implication dans les communautés du libre: pourquoi et dans quels buts ?
  • Les ressources pédagogiques libres
  • Le libre partage des travaux de recherches

Formation continue

La formation continue et le logiciel libre: Quelles solutions pour l’entreprise numérique ?

La gestion des compétences en matière de logiciel libre ne se limite pas aux entreprises spécialisées.  Ces réfelxions et projets seonr l’occasion de faire un état des lieux de l’emploi direct dans le logiciel libre issus des « pures players » mais aussi des emplois indirects issus de l’utilisation de ces technologies au sein des systèmes d’information. Nous nous interrogerons sur l’impact de ces technologies sur les métiers du numérique dans une approche prévisionnelles des emplois et des compétences en lien avec la formation continue.

Thèmes abordés:

  • Les métiers du libre et les compétences associées
  • La Gestion Prévisionnelle des Compétences dans la domaine du logiciel libre
  • Le rôle de la formation continue en appuie à la formation initiale
  • Bonnes pratiques et partenariats grandes écoles/universités/entreprises

Charte

A l’initiative de PLOSS, du GTLL et du CNLL et en étroite collaboration avec l’Irill, une Charte Libre Emploi a été lancée. Cette charte vise à promouvoir un emploi responsable dans le secteur des logiciels libres. Elle se base sur des engagements concrets qui favoriseront la reconnaissance des entreprises actives au sein de la communauté du logiciel libre. Elle doit ainsi permettre à des étudiants et aux professionnels désireux de travailler dans le domaine du logiciel libre de connaître les entreprises qui s’inscrivent dans une démarche durable au sein de l’écosystème.

Téléchargez la charte en cliquant ici

 

Pour signer la charte, merci de remplir le formulaire ci-dessous:

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

* J'ai pris connaissance de la charte et je m'engage à:

  • Fournir un environnement professionnel - système d'exploitation et logiciels applicatifs - libre à chacun de nos collaborateurs qui le souhaite.
  • Favoriser la contribution de nos collaborateurs aux communautés du logiciel libre, notamment en encourageant la redistribution des modifications sur des logiciels libres existants effectuées dans le cadre notre activité.
  • Participer, via nos collaborateurs et/ou un soutien financier, aux événements de l'écosystème du libre.
  • Permettre à ses collaborateurs de se former tout au long de leur carrière sur des technologies libres afin de leur assurer une évolution professionnelle dans le domaine du libre.
  • Lors du versement de la taxe d'apprentissage obligatoire, considérer en priorité les formations supérieures qui proposent un enseignement des méthodes, des techniques et des outils propres au logiciel libre.

* J'autorise la diffusion du nom de mon entreprise, sur tout support que ce soit, en qualité de signataire de la charte.

* Je certifie avoir les pouvoirs d'engager mon entreprise au titre de cette charte.

Cartographie

Face aux enjeux qui sont portés par le logiciel libre, la formation supérieure joue un rôle fondamental car elle forme les générations  actuelles et futures de professionnels du secteur. Notre projet de cartographie a pour objectif de mieux connaître les formations supérieures qui proposent des enseignements aux logiciels libres mais aussi celles qui les utilisent en tant que support à l’enseignement ou d’outils pédagogiques.

Voici la première version de notre cartographie: http://formationsaulibre.exemole.fr/